Comment utiliser la densité urinaire ?

Ces recommandations sont issues de l’IRIS.

Il est accepté que : 

  • la capacité à concentrer les urines commence à être altéré lorsque les 2/3 de la masse fonctionnelle rénale est perdue : en pratique, la diminution de la densité urinaire est mise en évidence quand déjà 66% des néphrons sont détruits.
  • la mise en évidence d’une azotémie se fait quand 75% des néphrons sont détruits. 

Conséquences pratiques :

  • l’apparition des signes cliniques est très tardive dans l’évolution de la maladie
  • la dilution urinaire précède l’azotémie.

 

Densité urinaire considérée comme « normale »

Chez un animal normalement hydraté, il est convenu que :

  • Chez le chien : Du varie de 1.015-1.045
  • Chez le chat : Du varie de 1.035-1.060

 

Urines concentrées : Chien > 1.030 et Chat > 1.035

Cela signifie que le rein possède un nombre de néphrons suffisant pour « concentrer » le filtrat glomérulaire qui à une densité de 1.008-1.012.

Si azotémie présente : probable azotémie pré-rénale, réversible après fluidothérapie

Si azotémie absente : MRC peu probable

Il est important de savoir que certains chats, ayant une MRC avec azotémie, peuvent avoir des Du élevées > 1.040-1.045. Une MRC doit être donc suspectée chez un chat ayant une azotémie persistante malgré une Du élevée.

 

Urinées diluées : Du < 1.008

Cela nécessite une capacité tubulaire rénale suffisante pour produire une urine plus diluée que le filtrat glomérulaire. Cela signifie une quantité de néphrons suffisante « incompatible » avec une MRC (ou du moins, les reins possèdent au moins 1/3 des néphrons fonctionnels)

Causes de dilution urinaire Du <1.008 : polydipsie primaire, diabète insipide central, diabète insipide néphrogénique (pyélonéphrite, pyomètre, hypercorticisme, hypercalcémie, hypokaliémie, hyponatrémie, insuffisance hépatique, érythrocytose)

 

Urines modérément concentrées : Chien : 1.013 < Du < 1.029 et Chat : 1.013 < Du < 1.034

  • si animal normohydraté, sans signe de maladie rénale : à réévaluer et explorer si persiste pour rechercher une MRC ou autre cause de dilution urinaire
  • si animal déshydraté : voir paragraphe suivant

 

Urines anormalement diluées : Chien : Du < 1.030 et Chat < 1.035 chez un animal déshydraté

  • Maladie rénale chronique possible
  • Ou anomalie partielle de production, sécrétion ou activité de l’ADH.

 

Isosthénurie : 1.008 < Du < 1.012

  • peut être normal : dans ce cas, renouveler le prélèvement
  • doit évoquer une MRC si animal déshydraté ou si azotémie
  • si pas de MRC, explorer anomalie partielle de production, sécrétion ou activité de l’ADH.